Le racket et la loi du silence.
L'objectif

LA MECANIQUE DU SILENCE aborde un sujet délicat : le racket et la loi du silence imposée aux victimes. Avec ce spectacle, nous tâchons de trouver ensemble des réponses aux questions suivantes : A partir de quel moment peut-on parler de racket ? Que faire pour aider un ami ? A qui en parler quand on est victime ? Comment ne pas culpabiliser ? Et surtout, comment briser la loi du silence ?

Public concerné

Collégiens

Scénario
Scène 1/ Un simple prêt.
Cathy est une jeune fille de 13 ans qui pour se faire accepter dans son nouveau collège accepte de prêter sa trottinette à Tony qui disparaît avec plus longtemps que prévu.

Scène 2/ L’attente des parents.
Le soir même, Cathy n’ose pas dire à ses parents pourquoi elle est rentrée en retard à la maison et surtout pourquoi sa trottinette est abîmée.

Scène 3/ Les problèmes de Tony.
Quelques jours plus tard, Cathy surprend une scène ou Tony est embêté par une bande de garçons. Tony reste évasif à ce sujet. Il demande à Cathy de ne rien dire.

Scène 4/ Le chantage affectif.
Tony a pris l’habitude d’emprunter des « trucs » à Cathy et elle est bien décidée à ne plus accepter, pourtant quand ce jour-là, il arrive avec un œil au beurre noir, et qu’il lui demande de l’aide, Cathy accepte…

Scène 5/ L’argent volé.
Le petit frère de Cathy surprend Cathy en train de fouiller dans le sac de sa mère. Doit-il en parler à ses parents au risque de passer pour une balance ?

Scène 6/ Le racket.
Voulant aider son ami, Cathy est rackettée. Une de ses amies est témoin de la scène. Elle essaie de faire parler Cathy, qui prétend que tout va bien. L’histoire serait-elle en train de se reproduire ?

Scène 7/ En famille.
A table, les parents de Cathy se demandent pourquoi Cathy reste enfermée dans sa chambre. Ses notes dégringolent et elle n’a plus faim.

Tarifs
  • 1350 euros (1 représentation + droits d’auteur)
  • Frais de transport (au-delà de l’Ile-de-France)
  • Frais éventuels d’hébergement et de restauration
Téléchargez la fiche du spectacle en PDF